Chaestem livre 1: Les origines – A.I. Zlato

newproject_1_original-51858318259.jpg

Éditeur: CreateSpace Independent Publishing Platform

Date de sortie: 22 décembre 2017

Pages: 584

Prix: 20,05€

newproject_1_original-10144384086.jpg

J’ai découvert ce roman sur facebook, où l’auteur cherchait des personnes pour chroniquer son livre. Je me suis proposée, la couverture et le résumé me donnant envie de découvrir cet univers. Me voilà donc partie pour l’aventure Chaestem.

Je n’ai aucunement regretté ce choix. Ce roman m’a propulsée dans un monde futuriste à la fois très éloigné et tout aussi proche de notre monde actuel. Je n’ai pu m’empêcher, tout au long de l’histoire, de faire des liens et des rapprochements avec notre société actuelle. Les humains de l’Espace H, sont répartis en cercles, tous agencé autour d’un même élément, la Machine. Créée par les anciens, elle est la pour contrôler l’équilibre. Elle décide de tout. L’avenir des humains, s’ils peuvent ou non avoir des enfants, elle influence également leurs pensées. Ils sont donc en quelques sortes asservis par la Machine. Sauf que, certains enfants âgés de 11 à 13 ans, arrivent à aller contre elle et se suicident en groupe. Arrive alors la trame de l’histoire sous la forme d’une enquête policière. Dirigée à nouveau par la Machine.

Cette enquête va être menée par deux protagonistes, avec l’incursion, de temps à autre, d’un troisième personnage. Le premier étant l’inspecteur Baley, venant du 1e cercle, ayant une croyance sans faille en la Machine. Pour elle, la Machine est la réponse à tout. Un peu sceptique sur ce personnage au début, il s’avère que c’est un personnage qui évolue beaucoup. Ses pensées changent, malgré elle. Ce qui m’a agacé, c’est que malgré ce que sont inconscient lui disait, elle retournait toujours vers la machine. Le deuxième étant Paul, chercheur en laboratoire sur l’origine de leur monde. Il est tout le contraire de Baley. Habitant la périphérie, il ne comprend pas ceux qui écoutent la Machine sans avoir leur libre arbitre. Paul va être « aidé » si je puis dire par Edgar, un kandron. Celui-ci va lui donner des pistes sur ce qu’il va devoir faire, car le rôle de Paul est bien plus grand que résoudre l’enquête, tout en le faisant douter et tourner en rond. Quand l’auteur donne la parole au Kandron, j’ai droit à des pensées très philosophique, ou il faut parfois chercher un peu pour les comprendre. J’ai d’ailleurs particulièrement bien aimé ce protagoniste. Il y a tout un tas d’autres personnages qui apparaissent dans cette histoire, mais je ne vais pas m’étendre sur le sujet et vous laisser les découvrir par vous-même.

Au fil des chapitres, j’ai eu droit à des points de vues différents. Je me suis retrouvée tour à tour à la place de la Machine, de Paul, Baley, Edgar ou encore Egéon, l’esprit de la multitude et Énée. Tant de point de vues, qui m’ont fait découvrir l’univers sous autant de facettes que de personnages. De quoi bien enrichir cet univers débordant d’imagination.

Ce premier tome, n’a pas vraiment d’action, car c’est plutôt un tome introductif, pour bien placer le décor et les personnages. Il y a des descriptions, parfois un peu longues, mais qui n’entachent en rien la lecture. L’histoire est par contre pleine de rebondissements et de suspense, qui est le maître mot de ce roman. Car l’auteur m’a amené tout un tas de questions sans m’en donner les réponses. de quoi attiser ma curiosité et me donner envie de finir ce livre le plus vite possible. Et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait. Je me suis rarement arrêtée au cours de l’histoire tellement celle-ci me tenait en haleine.

Je me suis donc retrouvée dans un monde imaginé par l’auteur, retranscrit avec brio, par une plume fluide, addictive et facile à lire. De quoi donner envie de replonger dans cet univers avec le second tome de la saga.

Note: 9/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :