Marylou et l’Arbre-aux-Murmures – Gaëlle K. Kempeneers

Quelques extraits

Pour trois jours d’obscurité, j’invoque trois nuits de lumière. Pour la mort, j’appelle la vie. Aux ténèbres, j’oppose l’espoir !

Ces chuchotis, elle les connait : c’est l’Arbre-aux-Murmures. Il chante pour elle, et ses souvenirs distillés lui parviennent malgré la distance, lui remettent en mémoire son identité. Qui elle est vraiment.